Goûter la Côte-Nord

Goûter la Côte-Nord

Quartier gourmand


La température clémente de ce dernier samedi de février a rendu fort agréable ma
promenade sur le site du festival. En flâneuse solitaire, je me suis rendu jusqu’à
l’espace gourmand où le public était cueilli par la musique fort entraînante du Kevin
Landry trio, de Havre-Saint-Pierre. Pendant la prestation du groupe, des représentants
de la Côte-Nord ont fait goûter une tisane à la chicoutai.


Qu’est-ce que la chicoutai ? C’est une plante vivace qui pousse dans les pays
nordiques. Son nom scientifique est Rubus chamaemorus, mais elle est aussi connue
sous les appellations plaquebières, ronce des tourbes ou margot. Au Québec, on la
retrouve à l’état naturel dans la région de la basse Côte-Nord et sur la côte du Labrador.
Le fruit de cette plante ressemble à une framboise lorsqu’il est à maturité. Il peut alors
être transformé en confiture ou en jus. La chicoutai est une excellente source de
vitamine C. Les feuilles sont utilisées en infusion, c’est cette infusion que nous avions la
chance de goûter le soir de ma visite.


Poursuivant ma quête gastronomique, je me suis dirigée vers la salle gourmande de
l’Astral pour assister à une conférence sur les algues alimentaires. Au passage, un
kiosque présentait la camerise, une baie remplie de vitamines, qui ressemble au bleuet,
mais dont la forme est plus allongée. Elle pousse bien dans les régions plus au nord,
entre autres au Saguenay et sur la Côte-Nord. La camerise peut être consommée sous
forme de jus et de confiture. Un fruit à découvrir.


Le chroniqueur gastronomique bien connu Philippe Mollé menait la conférence qui s’est
avérée très conviviale, offrant même un volet dégustation de produits.
Deux entrepreneurs étaient invités à venir discuter des avantages à incorporer les
algues marines dans notre alimentation. Sandra Blais, de la ferme Purmer, est établie au
coeur de l’archipel des Sept-Îles, sur la Côte-Nord. Elle pratique la culture des moules,
des pétoncles et d’algues marines, plus particulièrement la laminaire. « L’élevage sur
filière flottante offre une qualité constante des produits », nous dit l’entrepreneure.
Antoine Nicolas, quant à lui, est biologiste et plongeur professionnel. Il est propriétaire
de l’entreprise Un océan de saveurs, à Gaspé. L’entreprise est certifiée biologique et
pêche durable (Fourchette bleue). Il récolte lui-même les algues en plongée. « Ce type
de pêche durable est sans impact sur les ressources elles-mêmes, ainsi que sur les
homards. Une saine gestion des richesses du fleuve Saint-Laurent assure le
renouvellement des ressources », explique le biologiste.


Les algues alimentaires


Les variétés d’algues comestibles sont multiples et leur taille varie grandement.
Classées en trois grandes catégories selon leur couleur (rouge, vert ou brun), elles
contiennent de nombreux éléments nutritifs, notamment des protéines, du fer, du
magnésium et de la vitamine B12, en plus d’être une excellente source de fibres et riche
en iode. C’est un aliment santé par excellence.


Comment intégrer ce légume de mer dans notre alimentation quotidienne ? Il peut être
cuisiné sous forme de chips, utilisé comme assaisonnement dans des soupes ou des
pâtes (les flocons d’algues peuvent remplacer le sel), dans des smoothies, des
pokebowls, des plats composés de poissons ou de fruits de mer. Les algues
alimentaires fraîches ou séchées ajoutent une valeur nutritive indéniable à votre
assiette.


Les algues alimentaires du Québec sont disponibles dans plusieurs points de vente,
dans certaines poissonneries et bien entendu, il est possible de commander en ligne
sur le site web de certaines entreprises. Soulignons que de grands chefs québécois
travaillent à composer de nouvelles saveurs en incorporant les algues dans leur
création culinaire.


Dans cette optique, je suis extrêmement tentée de lancer un défi culinaire à l’équipe de
cuisiniers de Zeste du monde !


Je ne résiste pas à cette tentation, alors voici mon défi : il s’agit de composer une
bouchée cocktail s’inspirant d’une variété de ce légume de mer, tant que le produit
provient du Québec. Défi accepté ?


J’ai hâte de goûter au produit final !


Au plaisir !
Par Caroline Cudia
rédactrice pour Zeste du monde

Date de publication : 3/22/2019 3:40:44 PM


Partager: Facebook notaire Bessette LinkedIn notaire Bessette

Pour toutes informations supplémentaires sur les événements corporatifs, repas d’affaires, n’hésitez pas à nous contacter. Nos conseillers se feront un plaisir de vous proposer un menu sur mesure pour votre événement.

MEMBRE DE :

ATPQ CCMM ARW
514 600-6488

9h00 à 17h00 du lundi au vendredi

Toutes les commandes doivent être reçues avant 15h00 la veille de la livraison

© 2001-2018 Zeste du monde. Tous droits réservés. Service Traiteur Montréal Laval & Rive-Sud

Conçu et propulsé par Anekdotes