En faire tout un fromage !

En faire tout un fromage !

Des origines préhistoriques


La transformation du lait en fromage se fait depuis belle lurette. En effet, des archéologues ont
découvert de nombreux vestiges de poteries en terre cuite qui auraient servi à transporter et à
conserver le lait. Ces artefacts retrouvés sur plusieurs continents sont datés entre 6000 et 7000
ans.


Cela correspond à une période (le néolithique) où la domestication de plusieurs animaux
comme la chèvre, le mouton et le mouflon est attestée, et ce, tant en Europe, en Afrique qu’au
Proche-Orient.


L’invention du fromage est sans doute le fruit du hasard. Le transport du lait dans des jarres en
peau ou en terre cuite aurait permis de transformer le lait en produits dérivés. Les gens de
cette époque ont constaté qu’il était ainsi possible de conserver plus longtemps ce produit
fragile.


Plus près de nous, les premiers colons de la Nouvelle-France n’ont pas tardé à fabriquer du
fromage en terre d’Amérique, mettant à profit leur savoir-faire régional. D’ailleurs, c’est à Saint-
Denis-de-Kamouraska qu’Édouard-André Barnard, agriculteur, journaliste et fonctionnaire,
fonde en 1881 une école de laiterie, qui formera des fabricants de produits dérivés du lait, dont
les fromages. Il a aussi fait la promotion de l’exportation du beurre et du fromage canadien sur
les marchés britanniques.

 


Des chiffres et des fromages


110 000 : le nombre de tonnes de fromage grec Feta produit annuellement en Grèce.


500 : nombre approximatif de variétés de fromages produits au Québec, tous types confondus.


600 : litres de lait nécessaire pour fabriquer une meule de fromage Parmigiano reggiano de 20
à 40 kg.


7 : nombre de fromageries anglaises qui sont autorisées à fabriquer le Stilton bleu et le Stilton
blanc (AOP). Et aucune n’a pignon sur rue dans la ville de Stilton !  

 


Entre la poire et le fromage


Composer un plateau de fromages peut s’avérer plus complexe qu’on ne le croit. Voici
quelques suggestions proposées par Éric Compan, chef exécutif de chez Zeste du monde
traiteur, afin de vous aider à sélectionner des fromages pour une soirée réussie.

 


Le type de service


À quel moment seront servis les fromages ? Avez-vous prévu une thématique ? S’agit-il d’un
événement qui met l’accent sur les fromages ? Est-ce qu’ils seront servis à la fin d’un repas ou
lors d’un cocktail dînatoire ? Ces indications vous permettront de déterminer quelle quantité de
fromage il vous faudra acheter.


« Pour un cocktail ou un apéro, le plateau de fromages peut contenir de trois à cinq fromages
différents. On calcule généralement de 20 à 30 g par fromage par personne, ce qui donne entre
60 à 150 g de fromage par personne, selon le nombre de fromages choisis » conseille Éric.


« Dans le cas d’un repas dédié au fromage, par exemple une raclette, on peut calculer 250 g
de fromage par personne. Vous pouvez accompagner ce repas de légumes et d’une trempette
dont le goût ne sera pas trop prononcé afin de laisser toute la place aux saveurs du fromage ».


« Enfin, lorsque l’on sert un fromage en fin de repas, un ou deux fromages sont suffisants ;
dans ce cas, un camembert est une belle option » précise le chef.


Les accompagnements


Pour les accompagnements, plusieurs options s’offrent à vous. Bien sûr, les traditionnels
raisins peuvent garnir votre plateau, mais il sera intéressant d’y ajouter des fruits déshydratés
(dattes, canneberges, abricots, figues, etc.) ou un assortiment de noix, noisettes, noix du
Brésil, pistaches, amandes.

Des pâtes de fruits sont aussi une option fort intéressante.


« Pour accentuer le goût des noix, il suffit de les griller quelques minutes à la poêle, cela
décuple les arômes », suggère Éric.


Quelques trucs en vrac


- Sortir les fromages une heure à l’avance, pour les laisser « respirer ».


- Prévoir un couteau pour chaque fromage afin de ne pas mélanger les goûts.


- Identifier les fromages ; pratique pour ceux qui ne connaissent pas les variétés offertes.


- Offrir des craquelins, des pains et des crostinis au goût plutôt neutre, car ils ne doivent pas
faire ombrage au fromage.


- Prévoir un mini plateau pour vos invités qui ont des allergies aux noix.


Et pour de plus grandes occasions, vous pouvez compter sur l’équipe de Zeste du monde
traiteur pour créer des plateaux de fromages qui sauront plaire à tous les palais !


Fromagement vôtre !


Par Caroline Cudia
rédactrice pour Zeste du monde

Date de publication : 4/17/2019 2:20:06 PM


Partager: Facebook notaire Bessette LinkedIn notaire Bessette

Pour toutes informations supplémentaires sur les événements corporatifs, repas d’affaires, n’hésitez pas à nous contacter. Nos conseillers se feront un plaisir de vous proposer un menu sur mesure pour votre événement.

MEMBRE DE :

ATPQ CCMM ARW
514 600-6488

9h00 à 17h00 du lundi au vendredi

Toutes les commandes doivent être reçues avant 15h00 la veille de la livraison

© 2001-2018 Zeste du monde. Tous droits réservés. Service Traiteur Montréal Laval & Rive-Sud

Conçu et propulsé par Anekdotes